Accords d'entreprise

Accord d'entreprise BETINA

ACCORD SUR LES MODALITES DE VERSEMENT D'UNE PRIME EXCEPTIONNELLE DE POUVOIR D'ACHAT

Société BETINA

Le 07/03/2019



Accord sur les modalités de versement d’une prime
Exceptionnelle de pouvoir d’achat
Loi n°2018-1213 du 24 décembre 2018



Entre

La société BETINA, S.A.S. située ZA de Lamboux 56250 ELVEN, inscrite au RCS de VANNES sous le numéro 411 332 703, représentée par , Président,


Ci-après dénommée "

l'entreprise"


et

L’ensemble du personnel de la société par signature au 2/3




PREAMBULE


Considérant les dispositions de la loi n°2018-1213 du 24 décembre 2018

Considérant la proposition faite par le Direction de verser une prime entrant dans le cadre de ces dispositions et la demande faite par le personnel,

Le présent accord a pour objet de fixer le montant de ladite prime et d’en définir les modulation de son montant selon les bénéficiaires,

Concidérant que ladite prime ne se substitue à aucun élément de rémunération,

Il est arrêté et convenu ce qui suit :

Les parties sont convenues de l’octroi d’une prime exceptionnelle sur le pouvoir d’achat d’un montant Brut de euros pour un salarié à temps complet, pour l’ensemble des salariés liés à l’entreprise par un contrat de travail au 31 décembre 2018.

Le montant de ladite prime, pour l’attribution à chaque salarié, est modulé en fonction des deux critères cumulatifs suivants :

1/ de la quotité de temps de travail contractuel (dans la limite de 1607 heures annuelles)
ET
2/ de la durée de présence effective du salarié au cours de l’année 2018.

Article I - Montant de le prime

Le montant de la prime est de € bruts par salarié employé à temps complet et sans absence appréciée sur la période ci-dessus mentionnée, et ce quel que soit le montant de la rémunération perçue en 2018 et du statut.

La base temps plein est plafonnée à 1607 heures pour toutes les catégories de personnel. Le montant brut de la prime sera proratisé pour les salariés à temps partiel en fonction de la quotité de temps de travail contractuel.


Article II - Modulation du montant de la prime selon les bénéficiaires


Comme indiqué ci-dessus, la prime sera modulée sur la base de la quotité de temps de travail contractuelle, puis en fonction du temps de présence effectif du salarié au cours de l’année 2018.

Sont assimilées à du temps de présence effectif au sens du présent article (et uniquement à ce titre) les heures d’absences correspondants :

  • aux congés payés,
  • aux congés légaux et conventionnels pour événements familiaux,
  • aux journées de formation suivies dans le cadre du plan de formation de l'entreprise,
  • aux congés légaux de maternité, paternité et d’accueil de l’enfant et d'adoption, congé parental d’éducation (congés chapitre V du titre II du livre II de la première partie du code du travail)
  • aux absences de représentants du personnel pour l'exercice de leur mandat.
Il est précisé que :
  • Les heures réalisées au-delà de 1607 ne sont pas prises en compte pour déterminer le montant de la prime.
  • Dans le cadre d’une approche égalitaire, les personnels employés dans le cadre d’une convention individuelle de forfait en jours sur l’année à temps complet, sur une base de 218 jours, incluant la journée de solidarité, sont réputés accomplir un temps complet de 1607 heures sur l’année.


Article III - Rappel des éxonérations en vigueur


Ladite prime ouvrira droit aux exonérations sociales et fiscales pour les salariés ayant perçus une rémunération inférieure à 3 fois la valeur annuelle du SMIC calculée sur la base de la durée légale du travail au cours de l’année 2018. La limite de 3 fois le SMIC est calculée selon les modalités précisées au point V.2 de l’instructon ministérielle du 4 janvier 2019.

Pour les salariés ayant perçu une rémunération supérieure, ladite prime ne bénéficera pas des exonérations et sera donc soumise aux contributions et cotisations sociales d’origine légale ou conventionnelle ainsi que des diverses contributions et taxes fiscales.


Article IV - Modalités de versement.

La prime sera versée le 29/03/2019 et apparaitra sur le bulletin de paie du mois de mars 2019.

Article V – Dépôt


Le présent accord sera porté à la connaissance du personnel par voie d’affichage.
Le présent accord donnera lieu à dépôt dans les conditions prévues aux articles L. 2231-6 et D. 2231- 2 et suivants du code du travail. Il sera déposé :
  • Sur la plateforme de téléprocédure dénommée « TéléAccords » accompagné des pièces prévues aux articles D. 2231-6 et D. 2231-7 du code du travail ;

  • Et en un exemplaire auprès du greffe du conseil de prud'hommes de Vannes.

Article VI – Publication de l’accord


Le présent accord fera l’objet d’une publication dans la base de données nationale visée à l’article L. 2231-5-1 du code du travail dans une version ne comportant pas les noms et prénoms des négociateurs et des signataires.

Par ailleurs, les parties conviennent que les dispositions suivantes seront occultées car leur publication serait susceptible de porter atteinte aux intérêts stratégiques de l'entreprise et du groupe :

- Montant de la prime, indiqué en article 1.


Fait à ELVEN, le

En 3 exemplaires


Pour l’Entreprise

L’ensemble du personnel de la société

par référendum statuant à la majorité des 2/3 (Annexe jointe),


Société BETINA

Accord sur les modalités de versement

d’une prime exceptionnelle de pouvoir d’achat

Loi n°2018-1213 du 24 décembre 2018

Par leur signature les salariés reconnaissent avoir pris connaissance de l’accord sur les modalités de versement d’une prime exceptionnelle de pouvoir d’achat et déclarent en accepter les termes en tout point.

Nom du salarié

Prénom

Signature