Fascicules et modèles rédigés par des avocats spécialisés.

« PRO- A » reconversion ou promotion par alternance

PRO-A, anciennement période de professionnalisation est une formation en alternance qui a pour objectif d’aider les employés les moins qualifiés au maintien de l’emploi et à favoriser l’évolution professionnelle. Cette formation en alternance permet de bénéficier d’une mobilité interne ou bien d’une reconversion au sein de l’entreprise. – (L.6321-1 du Code du travail)

PRO-A peut-être à l’initiative de l’employeur, dans le cadre du plan de développement de compétences ou à l’initiative du salarié. Elle peut se dérouler pendant ou en dehors du temps de travail. Pour mettre en place la formation PRO-A, un avenant doit être signé avec la durée et l’objet de la formation et  ce dernier doit être déposé auprès de l’opérateur de compétences selon les règles du contrat de professionnalisation.

PRO-A est divisé entre formation théorique et formation pratique permettant l’acquisition du savoir-faire en lien avec la formation demandée.

Les formations suivies dans le cadre de PRO-A :

  • les formations diplômantes enregistrées au répertoire national des certifications professionnelles RNCP ;
  • les certificats de qualification professionnelle (CQP) ;
  • les qualifications reconnues dans les classifications d’une convention collective nationale de branche.

PRO-A reconversion ou promotion par alternance est destinée aux salariés en contrat à durée indéterminée (CDI), aux salariés sportifs ou aux entraineurs professionnels en contrat à durée déterminée et aux salariés en contrat unique d’insertion à durée indéterminée (CUI).

A noter : la qualification du salarié ne doit pas dépasser le niveau V (anciennement niveau III) confirmé par une certification professionnelle enregistrée au RNCP.

PRO-A est financé par l’opérateur de compétence dont dépend l’entreprise, il peut prendre en charge tout ou en parti des frais pédagogiques, les frais de transport et d’hébergement.

La durée minimale est de 6 à 12 mois. Elle peut être prolongée sous certaines conditions -(jeune de 15 à 25 ans révolu n’ayant pas validé de niveau BAC).

Pendant la durée de l’alternance, l’employeur désigne un tuteur parmi les salariés de l’entreprise, chargé d’accompagner chaque bénéficiaire de la reconversion ou promotion en alternance.

Si la formation est effectuée pendant le temps de travail, le salaire est maintenu pendant la durée de la formation.

 

 

Fascicule mis à jour le 6 septembre 2019.

Tous droits réservés.

-

Maitre Data