Formation professionnelle : mise à jour de la rémunération des stagiaires en formation pro

Pour faire suite à la publication des décrets n°2021-521 et n°2021-522 du 29 avril 2021 le ministère du travail a publié un communiqué de presse sur les décrets relatifs à la rémunération des stagiaires de la formation professionnelle.

L’un des objectifs des décrets précités consiste en la revalorisation des stagiaires de la formation professionnelles. Le gouvernement précise qu’il s’agit d’une première revalorisation en plus de 30 ans en 1988.

Cette revalorisation de la formation professionnelle s’inscrit dans le plan du gouvernement « un jeune – une solution » et de « France Relance ».

 

Date d’effet de la revalorisation de la formation professionnelle

La revalorisation est immédiate puisqu’elle prend effet depuis le 1er mai 2021.

 

Les montants des rémunérations des stagiaires de la formation professionnelle

Les rémunérations sont réparties en trois catégories selon l’âge des stagiaires :

  • 200 euros par mois pour ceux ayant entre 16 à 18 ans – (contre 130 euros)
  • 500 euros par mois pour ceux ayant entre 18 à 25 ans – (contre 300 euros)
  • 685 euros par mois pour ceux ayant plus de 26 ans – (contre 401 euros)

Bon à savoir : Cette rémunération est également disponible aux personnes en recherche d’emploi qui suivent un programme d’accompagnement financé par le Plan d’investissement dans les compétences.

L’article 2 du décret n°2021-521 du 29 avril 2021 prévoit toutefois une retenue sur cette rémunération  proportionnelles à la durée des absences non justifiées aux stages concernés ainsi que le cas échéant, le recouvrement des sommes indûment versées.

 

Remboursement des frais de transport

Le décret n°2021-521, afin d’accroître les effets de cette revalorisation prévoit également la prise en charge des frais de transport dans les conditions suivantes :

  • les stagiaires âgés de moins de 18 ans ont droit, pour se rendre à leur domicile habituel et à condition que la distance à parcourir soit supérieure à 25 kilomètres, au remboursement des 3/4 des frais de transport exposés à raison d’un voyage mensuel ;
  • les autres stagiaires ont droit, pour se rendre à leur domicile habituel et à condition que la distance à parcourir soit supérieure à 25 kilomètres, au remboursement en totalité des frais de transport exposés pour un voyage par trimestre si la durée du stage est supérieure à 3 mois.

 

 

Fascicule mis à jour le 5 mai 2021.

Tous droits réservés.

-

Maitre Data