Les motifs de ruptures du contrat de travail

Une étude de la DARES nous informe des différents motifs qui conduisent à rompre un contrat de travail en 2017.

Ces motifs sont :

  • 40% une démission
  • 20% un licenciement disciplinaire
  • 20% la fin de période d’essai
  • 8% le départ à la retraite
  • 8% une rupture conventionnelle
  • 1% un licenciement économique
  • 1% Autres

Ces motifs de rupture sont majoritairement à l’initiative des salariés. La plus part ne donnent pas lieu à une contestation juridique.

Dans la même étude, on apprend que la rupture conventionnelle, qui existe depuis 10 ans ne cessent de progresser.

En 2018, 437 700 ruptures conventionnelles ont été homologuées par les Direccte.

Année Ruptures conventionnelles par mois
2018 36 500
2017 35 100

 

La rupture conventionnelle est appréciée car étant négociée, elle donne lieu à peu de recours devant les conseils des prud’hommes.

progession des ruptures conventionnelle

Il est encore trop top pour savoir s’il en va de même avec les ruptures conventionnelles collectives introduites par les ordonnances Macron de 2017.

Fascicule mis à jour le 11 Février 2019.

Tous droits réservés.

-

ATTENTION ! Cet article est un extrait.

Abonnez-vous pour accéder à l'intégralité du contenu.

Ces offres peuvent vous intéresser

Maitre Data

Abonnez-vous !

Manuel Social

Trouvez la réponse à toutes vos questions en Droit Social

Offre spéciale
Le Manuel Social
Abonnez-vous !

Actualité

Recherche

Recevoir la newsletter

Gérer vos Cookies

Nous utilisons les cookies sur notre site.

Ces cookies permettent de mesurer le trafic du site et de personnaliser votre expérience

Accepter Continuer sans accepter

Voir la politique de confidentialité