Plafond de la Sécurité Sociale (PASS)

Le Plafond Annuel de la Sécurité Sociale (PASS) est un montant de référence servant à calculer certaines cotisations sociales et certaines exonérations.

Son montant est revalorisé chaque année en fonction de l’évolution des salaires. (article D.242-17 du Code de la sécurité sociale).

Quelle est la valeur du PASS ?

Le PASS en 2022

Pour 2022, La fixation du Plafond de la Sécurité Sociale est de :

  • valeur mensuelle : 3 428 € ;
  • valeur journalière : 189 €.

Arrêté du 15 décembre 2021 portant fixation du plafond de la sécurité sociale pour 2022

Le PASS en 2021

Pour 2021, La fixation du Plafond de la Sécurité Sociale est de :

  • valeur mensuelle : 3 428 € ;
  • valeur journalière : 189 €.

Arrêté du 22 décembre 2020 portant fixation du plafond de la sécurité sociale pour 2021

Le PASS en 2020

Pour 2020, La fixation du Plafond de la Sécurité Sociale est de :

  • valeur mensuelle : 3 428 € ;
  • valeur journalière : 189 €.

Arrêté du 2 décembre 2019 portant fixation du plafond de la sécurité sociale pour 2020

Le PASS en 2019

Pour 2019, La fixation du Plafond de la Sécurité Sociale est de :

  • valeur mensuelle : 3 377 € ;
  • valeur journalière : 186 €.

Arrêté du 11 décembre 2018 portant fixation du plafond de la sécurité sociale pour 2019

Le PASS en 2018

Selon l’arrêté du 5 décembre 2017 portant la fixation du Plafond de la Sécurité Sociale pour 2018, la valeur mensuelle du PASS est de 3 311 euros, sa valeur journalière est de 182 euros pour un montant de 39 732 euros pour l’année 2018.

Quels changements pour le PASS par rapport aux précédentes années ?

Le mode de calcul du Plafond de Sécurité Sociale a été modifié à compter du 1er janvier 2018.

Pour les rémunérations versées à partir du 1er janvier 2018, le plafond appliqué pour le calcul des cotisations doit être ajusté au prorata temporis en fonction de la périodicité de la paie et réduit en cas de temps partiel ou d’absences (R.242-2 du Code de la sécurité sociale).

Cette modification a pour objectif de prendre en considération des périodes d’absences ne donnant lieu à une rémunération, sans que la suspension du contrat ne contraigne de couvrir toute la période de paie.

Bon à savoir : La tolérance avait pour objectif de permettre aux entreprises de prendre en compte l’ensemble du temps de travail. Désormais à compter du 1er juillet 2018 la tolérance n’est plus en vigueur.

Existe-il une réduction du plafond ?

Lorsque le contrat de travail d’un salarié ne couvre pas la totalité des périodes de paie, les plafonds sont réduits à proportion du nombre de jours de la période durant laquelle le salarié est employé (R. 242-2 alinéa 3 du Code de la sécurité sociale).

Le plafond est aussi réduit en prenant en considération:

  • des périodes indemnisées d’activité partielle (ex-chômage partiel) ou de chômage intempéries ;
  • des absences pour congés payés des salariés dont les indemnités correspondantes sont versées par une caisse de congés payés ;
  • des périodes d’absence n’ayant pas donné lieu à rémunération.

Fascicule mis à jour le 3 décembre 2019.

Tous droits réservés.

-

Maitre Data

Manuel Social
Trouvez la réponse à toutes vos questions en Droit Social

Offre spéciale
Le Manuel Social

Actualité

  • Employeur et Salarié : Qui peut être accompagné lors d’un entretien disciplinaire et sous quelles conditions ?

    Droit social10 août 2022

  • Journal Officiel09 août 2022

    22 Arrêté du 4 juillet 2022 fixant la liste des entreprises adaptées retenues pour mener l'expérimentation d'un accompagnement des transitions professionnelles en recourant au contrat à durée déterminée conclu en application de l'article L. 1242-3 du code du travail

  • Journal Officiel07 août 2022

    15 Arrêté du 16 juin 2022 revalorisant le montant de l'aide financière susceptible d'être attribuée aux entreprises adaptées de travail temporaire et aux entreprises adaptées autorisées à mettre en œuvre l'expérimentation des contrats à durée déterminée tremplin

  • Journal Officiel07 août 2022

    16 Arrêté du 16 juin 2022 fixant les montants des aides financières susceptibles d'être attribués aux entreprises adaptées hors expérimentation

  • Journal Officiel05 août 2022

    19 Arrêté du 26 juillet 2022 habilitant les territoires pour mener l'expérimentation « territoires zéro chômeur de longue durée »

Recherche

Recevoir la newsletter