Fascicules et modèles rédigés par des avocats spécialisés.

GPEC : Introduction à la gestion prévisionnelle

La gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) est un plan stratégique destiné à anticiper et à assurer l’évolution des entreprises par la gestion des ressources humaines de façon à anticiper les besoins face aux changements économiques et à l’évolution technologique. L’objectif étant de trouver une solution en terme compétitivité et d’emploi.

La loi de la cohésion sociale et les ordonnances du 22 septembre 2017 rendent obligatoire pour les entreprises de plus de 300 salariés et les groupes communautaires de plus de 150 salariés en France et 1 000 en Europe, la négociation d’accord de gestion de l’emploi et des parcours professionnels une fois tous les 4 ans.

En l’absence d’accord, les entreprises sont soumises à une obligation de négocier tous les 3 ans.

 

Définition

La gestion prévisionnelle des emplois : Identifier les ressources et les besoins de l’entreprise à court et moyen terme.

La notion de compétence : Analyser les compétences individuelles et les compétences collectives. Les compétences correspondent à un savoir-faire et savoir-être, complétées par la qualification reposant sur la formation et l’expérience.

Le développement des compétences est un enjeu pour l’entreprise et pour ses salariés favorisant la performance et la perspective d’évolution.

Les actions RH de l’entreprise selon la stratégie de l’entreprise :

  • Elaborer un plan d’action (dialogue social) ;
  • Analyse de l’évolution de l’emploi et des compétences à développer ;
  • Organisation du travail et gestion du temps ;
  • Entretiens ;
  • Gestion des effectifs (recrutement, départ, …) ;
  • Mesures d’accompagnement en matière de mobilité interne ou externe, gestion de carrière, formations, VAE, bilan de compétences …

A savoir : Différents outils sont proposés aux entreprises permettant de les aider dans leurs démarches de la gestion prévisionnelles des emplois et compétences.

Le contenue de la GPEC comporte des thèmes obligatoires, notamment en matière de plan de formation, d’accompagnement à la mobilité professionnelle et géographique. Ces thèmes sont notamment négociés dans le cadre d’un accord de performance collective, de moyens mis en œuvre pour diminuer le recours aux emplois précaires, de carrière des salariés ayant des responsabilités syndicales.

 

 

Fascicule mis à jour le 18 octobre 2019.

Tous droits réservés.

-

Maitre Data