Modèle – Convocation entretien préalable licenciement 

La convocation à un entretien préalable: une obligation avant tout licenciement.

Quel que soit le motif de licenciement, disciplinaire, autre motif personnel ou encore dans le cadre d’un licenciement économique, l’entretien préalable et donc la convocation à ce dernier est incontournable.

Il s’agit d’une obligation légale de l’employeur ayant pour objet de permettre au salarié de s’expliquer sur des faits reprochés, le cas échéant. (Dans le cadre d’un licenciement disciplinaire ou autre motif personnel).

C’est à ce moment que l’employeur recueil les explications du salarié et fait état des griefs à son encontre.

La convocation doit préciser qu’un licenciement est envisageable quelle que soit la nature du licenciement.

Pour autant, la décision finale ne doit surtout pas être prise durant cet entretien. Ainsi, est plus particulièrement dans le cadre d’un licenciement disciplinaire, l’employeur ne doit surtout pas laisser entendre que la décision du licenciement est déjà prise.

L’employeur est supposé prendre sa décision uniquement après avoir recueillie les explications du salarié, soit postérieurement à l’entretien.

S’agissant de la convocation et outre l’attitude à avoir lors de l’entretien vis-à-vis du salarié, ci-dessus exposée, il convient de respecter deux aspects principaux  :

  • Le respect d’un délai minimum entre la convocation et l’entretien pour permettre au salarié de se préparer psychologiquement. L’entretien ne peut avoir lieu moins de 5 jours ouvrables après la convocation.
  • Le respect de mentions obligatoires au sein de la convocation afin de communiquer au salarié toutes les informations susceptibles de lui être utiles. La convocation indique l’objet, la date, l’heure et le lieu de l’entretien et la possibilité pour le salarié de se faire assister par un membre du personnel de l’entreprise et le fait qu’un licenciement est envisagé. (Article R.1332-1 du Code du travail).

S’agissant de la forme de la convocation, cette dernière devra être remise avec accusé de réception ou remise en main propre contre décharge.

Il est par ailleurs possible que des dispositions conventionnelles doivent être respectées.

 

 

Veuillez-trouver ci-dessous notre modèle de convocation à un entretien préalable de licenciement :


 

 

En tête de la société

 

 

 

 

Madame/Monsieur—————

Responsable Ressources Humaine

Fait à ———-, le —————

Madame/Monsieur ————-

Adresse———

Par courrier recommandé avec accusé de réception

 

N°LRAR/ Remise en main propre————————

 

Objet : Convocation à un entretien préalable [à une sanction pouvant aller jusqu’au licenciement / en vue d’un éventuel licenciement]

 

 

 

Madame/Monsieur ————-

 

Nous tenons à vous informer que nous envisageons –

[Une sanction à votre encontre pour les faits commis entre le …. (Date de début des faits reprochés) et le ———- (Date de fin des faits reprochés). Veuillez noter que cette sanction pourra aller jusqu’à un licenciement, le cas échéant.]

[un éventuel licenciement pour des raisons économiques liées à l’activité de la société.]

[un éventuel licenciement pour  les faits commis entre le …. (Date de début des faits reprochés) et le ———- (Date de fin des faits reprochés). ]

 

Aussi, conformément aux articles L.1232-1 et suivants du Code du travail, et de manière à recueillir vos explications, nous vous demandons de bien vouloir vous présenter le ……. (Date de l’entretien), à ———– (Lieu de l’entretien) à ————(Heures de l’entretien) afin de vous entretenir avec ————- (Interlocuteur du salarié) sur cette mesure éventuelle.

 

Lors de cet entretien, vous avez la possibilité si vous le souhaitez de vous faire assister par une personne de votre choix appartenant au personnel de l’entreprise, soit par un conseiller extérieur à l’entreprise à choisir sur une liste dressée à cet effet par le préfet du département que vous pouvez consulter :

 

Dans les locaux de la Directions régionales de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités  (DREETS) situé à ———— [Adresse de la DREETS dont dépend la société]

A la mairie de ———- (préciser la ville du siège sociale de la société), située à [adresse complète de la mairie]

 

 

Je vous prie Cher /Chère Monsieur/Madame, de bien vouloir croire en l’expression de nos salutations distinguées.

 

Signature

Titre/Responsable des Ressources Humaines

 

Bas de page de la société


Fascicule mis à jour le 5 mai 2021.

Tous droits réservés.

-

ATTENTION ! Cet article est un extrait.

Abonnez-vous pour accéder à l'intégralité du contenu.

Ces offres peuvent vous intéresser

Maitre Data

Abonnez-vous !

Manuel Social

Trouvez la réponse à toutes vos questions en Droit Social

Offre spéciale
Le Manuel Social
Abonnez-vous !

Actualité

  • Journal Officiel17 juin 2024

    13 Arrêté du 3 juin 2024 fixant les modèles de documents d'information prévus par l'article R. 1221-38 dans sa rédaction résultant de l'article 1er du décret n° 2023-1004 du 30 octobre 2023 portant transposition de la directive (UE) 2019/1152 du Parlement européen et du Conseil du 20 juin 2019 relative à des conditions de travail transparentes et prévisibles dans l'Union européenne

  • Journal Officiel17 juin 2024

    23 Arrêté du 14 juin 2024 fixant la liste des organisations professionnelles d'employeurs reconnues représentatives dans le périmètre utile à la négociation des entreprises au service de la création et de l'évènement

  • Lutte contre le racisme, l'antisémitisme et les discriminations : un guide pour les CSE

    Ministère du travail17 juin 2024

    Dans le cadre du Plan de lutte contre le racisme, l'antisémitisme et les discriminations liées à l'origine 2023-2026, le ministère du Travail, de la Santé et des Solidarités a réalisé, avec différents partenaires (partenaires sociaux, Défenseur des droits, etc.), un guide de sensibilisation des membres des comités sociaux et économiques d'entreprises (CSE) à la prévention et à la lutte contre le racisme, l'antisémitisme et les discriminations liées à l'origine. - L'actualité du ministère

  • Convention tripartite / Rupture / Employeurs successifs Cass.soc.7 mai 2024, n°22-22.641

    A la loupe14 juin 2024

  • Congé / Formation / Elu Cass. soc.12 juin 2024, n°22-18.302

    A la loupe14 juin 2024

Recherche

Recevoir la newsletter

Gérer vos Cookies

Nous utilisons les cookies sur notre site.

Ces cookies permettent de mesurer le trafic du site et de personnaliser votre expérience

Accepter Continuer sans accepter

Voir la politique de confidentialité