Bilan social : Définition et Explication

Le bilan social concerne les entreprises de plus de 300 salariés. Ce dernier est abordé à l’occasion d’un consultation annuelle du CSE sur la politique sociale   de l’entreprise, les conditions de travail et d’emploi. Ce bilan doit être mis à disposition du CSE et de ses membres au sein de la BDESE.

Bon à savoir : Lorsque l’entreprise a un conseil d’entreprise et non un CSE, l’obligation concernant le bilan social est identique – (ancien L.2323-20 du Code du travail).

Pour être concernée par le bilan social, l’entreprise doit avoir a minima 300 collaborateurs. A noter cependant que rien n’interdit une société ayant moins de 300 salariés d’effectuer un bilan social.

Le bilan social récapitule les principales données chiffrées permettant d’apprécier la situation de l’entreprise dans le domaine social, d’enregistrer les réalisations effectuées et de mesurer les changements intervenus au cours de l’année écoulée et des 2 années précédentes – (L.2312-30 du Code du travail).

 

Bilan social d’entreprise et d’établissement

Dans les entreprises comportant des établissements distincts, le comité d’établissement est consulté sur le bilan social particulier à chaque établissement dont l’effectif habituel est au moins de 300 salariés.

En fonction de son organisation, une société peut donc avoir l’obligation de réaliser à la fois un bilan social d’entreprise mais aussi un bilan social d’établissement – (ancien L.2323-23 du Code du travail).

Etant précisé que la consultation sur le bilan social ne se substitue à aucune obligation légale ou conventionnelle de l’employeur.

 

Contenu du bilan social

Le contenu du bilan social est règlementé. Le nombre et la teneur de ces informations sont adaptés à la taille de l’entreprise et de l’établissement.

L’ancien article R.2323-17 du Code du travail prévoyait un tableau spécifique avec toutes les informations que devait contenir le bilan social en passant la proportion d’effectif de nationalité française et ceux de nationalité étrangère, les embauches, les départs, les promotions, le chômage, les handicapés, l’absentéisme, l’étude de la rémunération, les accidents de travail et maladie professionnelles, le temps de travail, les activités sociales etc.

Ce contenu est précisé dans les grandes lignes à l’article L.2312-30 du Code du travail: « Le bilan social comporte des informations sur l’emploi, les rémunérations et charges accessoires, les conditions de santé et de sécurité, les autres conditions de travail, la formation, les relations professionnelles, le nombre de salariés détachés et le nombre de travailleurs détachés accueillis ainsi que sur les conditions de vie des salariés et de leurs familles dans la mesure où ces conditions dépendent de l’entreprise ».

En définitive, le bilan social reprend les données chiffrées essentielles permettant d’appréhender au plus proche un « état des lieux social » de l’entreprise – Ex : Taux de turn-over.

Bon à savoir : Lorsque l’entreprise dépasse le seuil de 300 salariés, le bilan social ne doit concerner que l’année où le seuil a été dépassé et non l’année en cours ou précédente. En revanche, lorsque l’effectif passe sous la barre des 300, l’année en cours doit cependant faire l’objet d’un bilan social.

 

 

 

Fascicule mis à jour le 14 octobre 2021.

Tous droits réservés.

-

ATTENTION ! Cet article est un extrait.

Abonnez-vous pour accéder à l'intégralité du contenu.

Ces offres peuvent vous intéresser

Maitre Data

Abonnez-vous !

Manuel Social

Trouvez la réponse à toutes vos questions en Droit Social

Offre spéciale
Le Manuel Social
Abonnez-vous !

Actualité

  • Convention tripartite / Rupture / Employeurs successifs Cass.soc.7 mai 2024, n°22-22.641

    A la loupe14 juin 2024

  • Journal Officiel13 juin 2024

    9 Rapport au Président de la République relatif à l'ordonnance n° 2024-534 du 12 juin 2024 portant adaptation des dispositions de la loi n° 2023-1196 du 18 décembre 2023 pour le plein emploi à la Guadeloupe, à la Guyane, à la Martinique, à Mayotte, à La Réunion, à Saint-Barthélemy, à Saint-Martin et à Saint-Pierre-et-Miquelon

  • Journal Officiel13 juin 2024

    10 Ordonnance n° 2024-534 du 12 juin 2024 portant adaptation des dispositions de la loi n° 2023-1196 du 18 décembre 2023 pour le plein emploi à la Guadeloupe, à la Guyane, à la Martinique, à Mayotte, à La Réunion, à Saint-Barthélemy, à Saint-Martin et à Saint-Pierre-et-Miquelon

  • Journal Officiel13 juin 2024

    14 Arrêté du 11 juin 2024 modifiant l'arrêté du 19 mai 2015 établissant la liste des mentions et pièces justificatives permettant d'accéder aux versements pour la retraite

  • Journal Officiel12 juin 2024

    9 Décret n° 2024-533 du 10 juin 2024 modifiant le décret n° 2023-263 du 12 avril 2023 définissant les secteurs autorisés à mettre en œuvre l'expérimentation prévue par la loi n° 2022-1598 du 21 décembre 2022 portant mesures d'urgence relatives au fonctionnement du marché du travail en vue du plein emploi sur le remplacement de plusieurs salariés par un seul salarié titulaire d'un contrat à durée déterminée ou d'un contrat de travail temporaire

Recherche

Recevoir la newsletter

Gérer vos Cookies

Nous utilisons les cookies sur notre site.

Ces cookies permettent de mesurer le trafic du site et de personnaliser votre expérience

Accepter Continuer sans accepter

Voir la politique de confidentialité