Lettre informant de la présence d’un assistant de l’employeur lors d’une rupture conventionnelle

Conformément aux dispositions de l’article L.1237-12 du Code du travail, l’employeur a la faculté de se faire assister lors d’une rupture conventionnelle, mais seulement si le salarié souhaite être assisté.

Condition de la présence d’un assistant de l’employeur

Si le salarié ne souhaite pas être assisté, l’employeur ne pourra pas être assisté à son tour.

Le salarié informe l’employeur auparavant de son souhait d’être assisté, si l’employeur souhaite également se faire assister, il informe à son tour le salarié.

Les personnes pouvant assister l’employeur

  • Une personne de son choix appartenant au personnel de l’entreprise ;
  • Une personne appartenant à son organisation syndicale d’employeurs ;
  • Un autre employeur relevant de la même branche.

Les personnes ne pouvant pas assister l’employeur

  • L’employeur ne peut être assisté par un avocat ;
  • L’employeur ne peut être assisté par un expert-comptable.

A noter que cette information de l’employeur doit être faite avant la date fixée pour le (ou les) entretien(s).

L’employeur doit indiquer dans le formulaire: le nom, le prénom et la qualité de la personne qui va l’assister.

Il est préférable pour l’employeur de procéder à l’information en bonne forme, lettre recommandée avec accusé de réception, remise en mains propres contre décharge du salarié.

 

Ci- dessous votre lettre de l’employeur informant de la présence d’un assistant :


(En tête de la société incluant la dénomination sociale et l’adresse du siège)

 

À l’attention de

[Nom, Prénom, et Adresse du salarié]

A [Lieu…], le [Date]

 

Lettre recommandée avec accusé de réception / lettre simple

 

N° de recommandé : XXXXXXXXXXX

 

Objet : Information de la présence d’un assistant de l’employeur lors de l’entretien pour rupture conventionnelle.

 

[Madame, Monsieur],

 

Nous avons convenu d’un entretien en date du [Date] afin d’aborder l’éventualité d’une rupture conventionnelle mettant fin d’un commun accord à votre contrat de travail à durée indéterminée signé le [Date].

Nous vous informons conformément à l’article L.1237-12 du Code du travail et suite à votre souhait d’être assisté, que nous souhaitons également être assisté durant cet entretien.

Notre assistant se nomme [Nom, Prénom] en qualité de [Titre].

Nous vous prions de croire [Madame, Monsieur], en l’assurance de nos sincères salutations.

 

[Nom, Prénom, Titre]

[Signature]


Nos fascicules en lien avec votre sujet:

 

Ne prenez aucun risque: validez votre rupture conventionnelle avec notre intelligence artificielle !

 

Fascicule mis à jour le 11 mai 2019.

Tous droits réservés.

-

ATTENTION ! Cet article est un extrait.

Abonnez-vous pour accéder à l'intégralité du contenu.

Ces offres peuvent vous intéresser

Maitre Data

Abonnez-vous !

Manuel Social

Trouvez la réponse à toutes vos questions en Droit Social

Offre spéciale
Le Manuel Social
Abonnez-vous !

Actualité

  • Journal Officiel13 juin 2024

    9 Rapport au Président de la République relatif à l'ordonnance n° 2024-534 du 12 juin 2024 portant adaptation des dispositions de la loi n° 2023-1196 du 18 décembre 2023 pour le plein emploi à la Guadeloupe, à la Guyane, à la Martinique, à Mayotte, à La Réunion, à Saint-Barthélemy, à Saint-Martin et à Saint-Pierre-et-Miquelon

  • Journal Officiel13 juin 2024

    10 Ordonnance n° 2024-534 du 12 juin 2024 portant adaptation des dispositions de la loi n° 2023-1196 du 18 décembre 2023 pour le plein emploi à la Guadeloupe, à la Guyane, à la Martinique, à Mayotte, à La Réunion, à Saint-Barthélemy, à Saint-Martin et à Saint-Pierre-et-Miquelon

  • Journal Officiel12 juin 2024

    9 Décret n° 2024-533 du 10 juin 2024 modifiant le décret n° 2023-263 du 12 avril 2023 définissant les secteurs autorisés à mettre en œuvre l'expérimentation prévue par la loi n° 2022-1598 du 21 décembre 2022 portant mesures d'urgence relatives au fonctionnement du marché du travail en vue du plein emploi sur le remplacement de plusieurs salariés par un seul salarié titulaire d'un contrat à durée déterminée ou d'un contrat de travail temporaire

  • Clause de non-concurrence / Contrepartie financière Cass.soc.22 mai 2024, n°22-17.036

    A la loupe07 juin 2024

  • Discrimination / Syndicat Cass.soc.22 mai 2024, n°22-24.053

    A la loupe07 juin 2024

Recherche

Recevoir la newsletter

Gérer vos Cookies

Nous utilisons les cookies sur notre site.

Ces cookies permettent de mesurer le trafic du site et de personnaliser votre expérience

Accepter Continuer sans accepter

Voir la politique de confidentialité