Pluralité de commissions pour le CSE

Selon la taille de l’entreprise, des commissions doivent être mises en place.

Commission santé sécurité et conditions de travail

  • Fascicule disponible: espace abonnés.

La Commission économique

Selon l’article L.2315-46 du Code du travail dans le cas d’absence d’accord d’entreprise, dans les entreprises employant au moins 1 000 salariés, une commission économique est instaurée dans le CSE ou au sein du CSE central.

Cette commission est composée :

  • d’un employeur qui préside la commission ou de son représentant ;
  • de 5 membres représentants du personnel (ce chiffre est le seuil maximum prévu par la loi), dont au moins un représentant de la catégorie des cadres. Ils sont désignés par le CSE ou le CSE central parmi leurs membres.

L’article L.2315-47 du Code du travail évoque la composition de la commission économique.

La commission économique a pour mission d’étudier les documents économiques et financiers recueillis par le CSE et toute question que ce dernier lui soumet conformément à l’article L.2315-46 du Code du travail.

Cette commission se réunit au minimum deux fois par an, elle a la possibilité de demander à entendre tout cadre supérieur ou dirigeant de l’entreprise après accord de l’employeur. Un expert-comptable peut assister la commission économique (L.2315-48 du Code du travail).

 

La Commission formation

Conformément à l’article L.2315-49 du Code du travail, dans les entreprises ayant un effectif d’au moins 300 salariés et en cas d’absence d’accord d’entreprise, le CSE constitue une commission de la formation.

La commission formation a pour mission :

  • d’étudier les problèmes spécifiques concernant l’emploi et le travail des jeunes et des travailleurs handicapés ;
  • de préparer les délibérations du comité dans les domaines relevant de la compétence de la commission concernant les consultations récurrentes relatives aux orientations stratégiques et la politique sociale de l’entreprise ;
  • étudier les moyens ayant pour but de favoriser l’expression des salariés en matière de formation et de participer à leur information dans ce domaine.

Dans le cas d’absence d’accord énoncé à l’article L.2315-45 du Code du travail, dans les entreprises disposant d’un effectif d’au moins 300 salariés, la commission formation est consultée afin de traiter des problématiques liées :

  • aux VAE ;
  • aux dispositifs de formation professionnelle continue.

Cela est prévu par l’article R.2315-30 du Code du travail.

 

Fascicule mis à jour le 24 avril 2019.

Tous droits réservés.

-

Maitre Data

Manuel Social
Trouvez la réponse à toutes vos questions en Droit Social

Offre spéciale
Le Manuel Social

Actualité

  • Employeur et Salarié : Qui peut être accompagné lors d’un entretien disciplinaire et sous quelles conditions ?

    Droit social10 août 2022

  • Journal Officiel09 août 2022

    22 Arrêté du 4 juillet 2022 fixant la liste des entreprises adaptées retenues pour mener l'expérimentation d'un accompagnement des transitions professionnelles en recourant au contrat à durée déterminée conclu en application de l'article L. 1242-3 du code du travail

  • Journal Officiel07 août 2022

    15 Arrêté du 16 juin 2022 revalorisant le montant de l'aide financière susceptible d'être attribuée aux entreprises adaptées de travail temporaire et aux entreprises adaptées autorisées à mettre en œuvre l'expérimentation des contrats à durée déterminée tremplin

  • Journal Officiel07 août 2022

    16 Arrêté du 16 juin 2022 fixant les montants des aides financières susceptibles d'être attribués aux entreprises adaptées hors expérimentation

  • Journal Officiel05 août 2022

    19 Arrêté du 26 juillet 2022 habilitant les territoires pour mener l'expérimentation « territoires zéro chômeur de longue durée »

Recherche

Recevoir la newsletter